• Amour, passion, déraison.

    Amour, passion et déraison,

    Font battre nos coeurs à l'unisson.

    Martyres de la douceur,

    Fragiles fantômes du bonheur.

    La lune éclaire nos âmes damnées,

    Par tant d'émois éprouvés.

    La fièvre de nos corps emmêlés,

    Brûle nos peaux halées.

    Puis la fraîcheur de la nuit,

    Fait courrir de ses doigts bleuis,

    Un frisson de plaisir exquis,

    Sur l'ombre de nos silhouettes alanguies.

    Mon amour tes baisers salés,

    Sont autant de baumes sur mes plaies.

    Et tes caresses sont aussi légères,

    Que les voiles de brumes sur la mer.

    J'ouvre les yeux et ce n'est qu'un rêve,

    Qui me hante sans trève.

    MARIE


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :