• Calme.

    Sur une mer pâle et blanche,

    S'étire la silhouette des navires luisants.

    Sous la faible clarté de la lune qui se penche,

    le vent fait frissonner les noctambules pensants.



    Tout est calme et tranquille ,

    Pas même un oiseau des îles,

    Ne vient troubler la paix qui ferme tes cils.

    Ton visage est calme et fragile!

    Les images arrivent à flot,

    Elles me submergent, sans un mot.

    Tous ces visages autour de moi,

    Me poursuivent sans émoi.

    Le seul qui s'efface est celui que j'ai trop regardé!


    MARIE.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :