• Introspection!

    M'étendre là sur la mousse,

    Fermer les yeux et regarder à l'intèrieur,

    Sentir les pulsations de mon coeur,

    Le battement des veines sous ma peau de rousse.


    S'étonner du bonheur d'être vivante,

    Puis courrir dans la pente,

    Avoir le souffle court et les yeux brouillés,

    Par l'effort et sentir mon sang cogné.



    C'est la fin de l'été, la terre est humide

    Et exhale les parfums concentrés par la chaleur.

    Mes cheveux sont mouillés de sueur,

    Dans ma tête je fais le vide.

    MARIE.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :