• Larme d'automne!

    Larme d'automne, poussière de ciel,

    Dans mes yeux luit l'espoir de jours tout neufs,

    Ou sur l'horizon s'enlaceront deux arcs en ciel,

    Fondant leurs couleurs glânées et mélangées depuis l'an neuf.

     

    Spectre du malheur de tes maigres bras,

    Tu étreins ma vie depuis trop longtemps,

    Les miasmes saturent l'air autour de moi,

    Tu m'englues dans ta toile lentement.

     

    Du plus profond de mon désespoir,

    Il reste une lueur, un reflet dans le miroir,

    Les fantômes du regret me hantent,

    Je voudrais, n'être plus jamais sur cette pente!

     

    Qu'il pleuve ,qu'il vente,

    Ton regard me hante,

    Je n'ai pas su lire dans tes yeux,

    Jusqu'au terme de ma vie je m'en veux!

    (Le futur n'est volontairement pas employé dans le dernier vers.)

    MARIE.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :